Retour

Des appareils auditifs pour les personnes sourdes et malentendantes les plus précaires

Grâce au recyclage d’appareils auditifs dans son propre atelier, Audition Solidarité mène des actions pour équiper les personnes les plus démunies atteintes de déficience auditive. Elle les aide ainsi à sortir de l’exclusion dans laquelle le handicap les plonge encore davantage.


Par Audition solidarité
Audition solidarité

Les bénéficiaires

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 460 millions de personnes souffrent de déficience auditive incapacitante dans le monde. En France, on estime ce chiffre à 6 millions, dont 1 tiers de personnes appareillées. Ce handicap est d’autant plus complexe qu’il est invisible. Il influe en particulier sur la construction identitaire et la socialisation : alors que les entendants baignent continuellement dans un espace sonore où l’information circule et s’acquiert presque à leur insu, les sourds et malentendants peuvent être confrontés à une carence de repères sociaux et à une rupture de lien social. 

Pour les adultes sans papiers, sans emploi et souvent sans toit, le manque d’appareillage auditif empêche totalement d’échanger avec l’extérieur ou de réaliser des démarches officielles et renforce encore l’enfermement sur soi-même. Pour les migrants et demandeurs d’asile malentendants, il rend impossible toute communication et vient s’ajouter à la barrière de la langue. Et pour les enfants de parents migrants sans papiers et non scolarisés, il entraîne des retards d’éducation et la dé-socialisation. 

L’accès à l’appareillage auditif pour tous est donc indispensable. Malheureusement, pour ceux qui n’ont pas de couverture sociale ou uniquement l’Aide Médicale d’État (ou AME, dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins), accéder à un appareillage auditif est rendu impossible en raison de son coût. Par ailleurs, environ 711 000 appareils auditifs neufs sont vendus chaque année en France avec une durée de vie moyenne de 5 ans, représentant un énorme potentiel de recyclage pour en faire profiter les plus démunis. 

Le projet

AuditionSolidarité mène des missions humanitaires à Paris et Marseille, mais aussi désormais dans des villes de taille moyenne, afin de fournir gratuitement des soins auditifs aux personnes sourdes et malentendantes n’ayant aucune couverture sociale ou bénéficiant de l’AME en allant jusqu’à l’appareillage si nécessaire. Pour cela, l’association s’appuie sur trois ressources : les appareils auditifs recyclés toute l’année dans son propre atelier ; une équipe de professionnels de l’audition qui interviennent tous au titre du mécénat de compétences pour équiper les bénéficiaires (ORL, audioprothésistes, orthophonistes, fabricants d’embouts…) ; des associations partenaires qui relaient les missions.

Pour se faire, depuis 2008, AuditionSolidarité redonne une seconde vie aux appareils auditifs usagés qu’elle récupère auprès de son réseau d’audioprothésistes mécènes (plus de 230 centres dans toute la France) et du grand public. Elle les remet en état dans son atelier de recyclage basé dans les Landes au siège de l’association. Seul et unique atelier du genre en France, il est géré par la présidente de l’association, Christine Bourger, elle-même audioprothésiste, et permet de remettre en état environ 2 000 appareils auditifs chaque année.

Mission d’AuditionSolidarité à Marseille

Parallèlement, l’association s’appuie sur des associations reconnues, nationales ou locales, et touchant les mêmes bénéficiaires qu’elle. Ces partenariats sont essentiels pour communiquer l’existence et les dates des missions humanitaires aux personnes qui en ont besoin.

Chaque mission dure ensuite deux ou trois jours pour Paris et Marseille et une journée pour les villes de taille moyenne. Concrètement, l’équipe de professionnels se déplace bénévolement et met en place un parcours de soins complet. Chaque bénéficiaire qui se présente intègre alors la “chaîne auditive” : accueil et admission du patient, vérification de ses oreilles par un ORL, mesure d’audition pour évaluer le degré de surdité, prise d’empreinte de l’oreille par un audioprothésiste et fabrication sur place d’un embout sur mesure, pose et réglage de l’appareil, et enfin séance collective ou individuelle d’orthophonie. Les missions sont ponctuelles mais régulières : dans chaque ville, AuditionSolidarité revient tous les 6 mois pour offrir également un suivi aux patients pris en charge. Enfin, partout, une liste d’audioprothésistes mécènes de l’association est communiquée aux patients en cas d’urgence (appareil cassé, perdu, besoin de piles neuves…).

A partir de 2021, l’association souhaite essaimer davantage ces actions et ainsi aller à la rencontre des plus démunis où qu’ils se trouvent en lançant les RDV Solidaires au sein des petites villes et bourgs. Ce service de proximité permettra de participer à la création d’une société plus inclusive intégrant les personnes fragiles non bénéficiaires de parcours de soins classiques.

Ces RDV Solidaires auront lieu tout au long de l’année directement au sein du centre auditif des audioprothésistes mécènes partenaires de l’action avec l’appui d’AuditionSolidarité (développement de partenariats nationaux, matériel nécessaire, communication spécifique…).

L’association 

AuditionSolidarité a été créée en 2008 par Christine Bourger, audioprothésiste, Odile Petit, gestionnaire et Carole Ercole, musicienne. L’association s’est fixée pour mission d’œuvrer pour l’amélioration du bien-être auditif des populations sensibles ou défavorisées en France et à travers le monde. Elle mène des actions de prévention, d’information, de mise en place de technologies auditives, de formation, de recherche et d’actions visant à soutenir tout projet humanitaire en faveur du monde de l’audition. Ses bénéficiaires sont à la fois les personnes précaires, sourdes et malentendantes, en France, les enfants défavorisés sourds et malentendants à travers le monde et les musiciens amateurs et professionnels dès 6 ans (pour les sensibiliser à la santé auditive).

 

 

La phrase fétiche d’AuditionSolidarité est : « Le hasard n’existe pas… ». La rencontre avec la Fondation nehs était donc écrite. Ensemble, nous allons faire un grand travail en faveur des personnes démunies malentendantes. Merci pour votre soutien et merci d’être là !
Christine Bourger,
Présidente d’Audition Solidarité

Ce qui nous a convaincus

  • Une action qui donne accès à la santé auditive aux personnes vulnérables sourdes et malentendantes via des actions d’appareillage sur le terrain et la mobilisation d’un large réseau de professionnels engagés
  • Un modèle unique en France basé sur le recyclage d’appareils auditifs usagers dans une logique environnementale et sociale

Idées clés

Domaines d'action

Accès à la santé

Parcours de soin

Durée du soutien

2020-2021

Lieux

Paris

Marseille

Granville

Vire

La Rochelle

Orléans

Bayonne

Chiffres clés

2000 appareils recyclés chaque année
530 bénéficiaires en 2021

Désolé il n'y pas encore d'actualité liée à ce projet