Retour

Formation des accompagnants à domicile de personnes âgées à fragilités multiples

Par cette formation, l’association Les Transmetteurs valorise les métiers de l’aide à domicile et remet le lien social et la relation humaine au centre des enseignements et de la prise en charge.


Par Les Transmetteurs
Grand partenaire

Les bénéficiaires

Les accompagnants à domicile de personnes âgées fragilisées et/ou handicapées font face au manque de reconnaissance et à la pénibilité du métier (faible rémunération, accidents du travail et maladies professionnelles trois fois supérieurs à la moyenne nationale). Nombreux sont les professionnels de l’aide à domicile qui abandonnent et peu d’entre eux s’inscrivent dans des formations diplômantes du secteur sanitaire et social (seul un salarié sur quatre est diplômé du secteur).

Ce sont pourtant des métiers d’avenir et porteur de sens : le nombre de personnes en perte d’autonomie devrait atteindre près d’1,5 million en 2025 et selon France Stratégie, le métier d’aide à domicile serait même celui qui créerait le plus de postes sur les dix années à venir. Pour améliorer la prise en charge des personnes âgées en situation de fragilités, les Transmetteurs a donc choisi de créer une formation professionnelle en alternance.

Le projet

La formation « Accompagnant à domicile de personnes âgées à fragilités multiples » vise à rendre les personnes qui interviennent au domicile capables d’agir auprès des plus fragiles, de préserver leur autonomie et de transmettre les savoirs et savoir-faire de base du métier aux nouveaux professionnels non formés et non expérimentés.

Elle instaure une posture nouvelle en enseignant la prise en compte des spécificités de chaque situation (liées à la maladie, à l’âge, au handicap, à l’histoire de vie) pour contribuer au bien-être et à la sécurité de la personne aidée. L’accompagnant doit ainsi participer à la prévention de la perte d’autonomie et à la détection des signes de fragilité. Il travaille par ailleurs en lien avec les autres intervenants du domicile, (professionnels ou proches aidants) et veille à la communication des informations pertinentes vers les bons interlocuteurs. Il participe à une prise en charge continue, adaptée, personnalisée et pluridisciplinaire.

Accessible à tous, cette formation a ainsi pour but de :

  • Garantir une prise en charge holistique et respectueuse des personnes âgées et fragiles à leur domicile ;
  • Faire des accompagnants au domicile des référents de projet de soins et de vie en développant leur poly-compétence ;
  • Valoriser le métier d’accompagnant au domicile et offrir aux professionnels une possibilité d’évolution de carrière ;
  • Répondre aux besoins de recrutement et de professionnalisation des employeurs sur un métier en tension.

En s’appuyant sur l’expertise de professionnels et d’enseignants du médico-social reconnus dans leur domaine, qu’ils soient gérontologues, ergonomes, psychiatres, infirmiers ou assistants sociaux, et sur un accompagnement personnalisé des élèves réalisé par des parrains des marraines Transmetteurs bénévoles, la formation encourage par ailleurs la transmission intergénérationnelle et met la relation humaine au cœur même de son dispositif. Grâce un dispositif innovant d’appartement pédagogique mis à disposition par l’IUT Paris-Diderot, partenaire du projet, elle favorise également la mise en situation réelle : les stagiaires et formateurs peuvent réaliser des exercices pratiques dans un espace qui reproduit, à taille réelle et avec tous les équipements nécessaires, un appartement type dans lequel une personne âgée dépendante et/ou handicapée pourrait vivre.

Déployée en Ile-de-France à l’IUT Paris-Diderot après une phase pilote de trois ans (à raison d’une promotion par an) auprès de salariés de différentes structures de services d’aide à domicile,une nouvelle promotion sera lancée en septembre 2020  et la formation sera étendue à plusieurs régions d’ici 2022.

Enfin, depuis sa phase pilote, le projet a permis de créer et d’ajuster des contenus pédagogiques et des modalités de formation pérennes et adaptés au public formé, de réaliser un référentiel métier adapté servant de base à l’évaluation et à la certification des élèves. Résultat : cette formation est désormais intégrée au catalogue de l’IUT Paris-Diderot.

La structure

Les Transmetteurs réunit des professionnels retraités dans les domaines de la santé, de la logistique de santé, de l’éducation et du social afin de constituer une réserve opérationnelle de renfort et de transmettre les savoir-être et savoir-faire propres à ces domaines.

D’une part, l’association vient en appui de structures en tension ou en crise pour garantir la continuité de service aux personnes qui en ont besoin : les victimes d’une catastrophe, les personnes en situation d’exclusion, les patients démunis face aux informations transmises par les professionnels. Elle intervient dans les services d’accueil des urgences, dans le cadre du plan canicule, du plan grand froid, dans la prise en charge des psycho-traumatismes…

D’autre part, elle met en place et anime des modules de formation et d’enseignement pour communiquer les valeurs, les gestes, les postures et les comportements dans les domaines de la santé, du social et de l’éducation, et parraine des jeunes qui envisagent d’en faire leur métier. A travers des actions intergénérationnelles, l’association favorise l’acquisition de valeurs, particulièrement nécessaires à la pratique des professionnels développant des contacts humains.

Cette formation m'a appris à avoir une écoute active des personnes fragilisées, à trouver des solutions plus adaptées pour veiller à leur bien-être à leur domicile, à transmettre à mon équipe les bonnes informations.
Marie V.
Élève de la troisième promotion de la formation

Ce qui nous a convaincus

  • Un projet qui met au cœur la reconnaissance des métiers du vieillissement comme maillon essentiel de la santé des personnes âgées vulnérables.
  • Une solution concrète, innovante et humaine aux enjeux de la perte d’autonomie et de vieillissement.

Idées clés

Domaines d'action

Parcours de soin

Prévention

Durée du soutien

2019-2020

Lieux

Ile-de-France, Lyon, puis d’autres régions d’ici 2022

Chiffres clés

En 2030 le nombre de personnes âgées dépendantes devrait dépasser 1,5 million