Retour

Informer et éduquer les personnes en situation de handicap et leur entourage pour une vie affective et sexuelle mieux vécue

Le Planning Familial d’Indre-et-Loire mène un programme dédié aux personnes en situation de handicap pour leur permettre d’acquérir une plus grande autonomie dans leur vie affective et sexuelle.


Par Planning Familial d'Indre-et-Loire

Les bénéficiaires

Tout être humain désire, éprouve du plaisir et aime, quel que soit son physique ou ses déficiences. Or en France, la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap (qu’il soit mental ou physique) demeure très largement taboue. Elles vivent alors avec leurs interrogations, leurs angoisses, leur désir de vivre une histoire amoureuse. Cela entraîne également des craintes dans l’entourage familial, social et institutionnel.
Pendant longtemps, la négation voire la répression de toute activité sexuelle a été la règle dans les familles vivant avec les personnes en situation de handicap comme dans les établissements les accueillant. La vie affective et sexuelle est pourtant un élément essentiel de la santé, mais rares sont les professionnels au contact des personnes en situation de handicap suffisamment à l’aise avec cette problématique pour pouvoir en parler avec elles.
Le Planning Familial d’Indre-et-Loire, qui développe des actions d’information et d’éducation permanente pour tous en matière de santé sexuelle et reproductive, recevait de nombreuses demandes d’interventions en direction des personnes en situation de handicap. Celles-ci étaient émises tant par ces personnes elles-mêmes que par leurs familles et les professionnels qui les côtoient. L’association a alors décidé de mettre en œuvre un programme dédié s’adressant à elles, à leurs familles et leur entourage ainsi qu’aux professionnels. 

Le projet

Selon l’OMS, « La santé sexuelle est un état de bien-être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité. Elle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles qui soient sources de plaisir et sans risque, libres de toute coercition, discrimination ou violence. »

Comme tout individu, chaque personne en situation de handicap doit pouvoir accéder à cette dimension fondamentale de la santé. Face à une carence d’information dans ce domaine, le Planning Familial d’Indre-et-Loire a décidé d’agir en déployant un programme pour « Accompagner et informer la personne en situation de handicap et son entourage pour une meilleure autonomie dans sa vie affective et sexuelle, en prévention des conduites à risques et des violences ». Ce programme vise aussi à faire évoluer progressivement les mentalités pour que les personnes en situation de handicap puissent vivre en sécurité – affective et physique – leurs relations amoureuses et sexuelles.

Dans une démarche globale incluant les professionnels et les familles, le projet vise leur transmettre les moyens de comprendre et de communiquer leurs ressentis et leurs besoins, mais aussi la capacité d’exprimer leur consentement. 

Concrètement, le programme fait intervenir des psychologues, des animateurs en prévention, des éducateurs, des infirmiers ou des médecins (bénévoles ou salariés de l’association) au cours de séances d’information et de réflexion collectives ou de permanences individuelles. Les séances et les permanences sont réalisées au sein des établissements spécialisés (ESAT, IME, ITEP*, Foyers de vie…) ou en dehors (notamment à la MDPH*) et tiennent compte de l’âge et du type de handicap des personnes, des besoins exprimés, des réticences éventuelles, des lacunes en informations… Elles s’adressent à la fois aux personnes en situation de handicap et à leurs familles.

Le programme comprend également un volet de formation et de sensibilisation des professionnels et leur participation à la programmation des actions et à la définition des contenus en fonction des besoins du public ciblé. Le projet inclut enfin, pour une plus grande efficacité, la recherche et la création d’outils et de supports adaptés aux interventions, tenant compte à la fois des thématiques abordées, du type et du niveau de handicap, ou encore de l’âge des personnes rencontrées : pictogrammes, objets du quotidien, planches anatomiques, vidéos, poupées sexuées, photolangage… 

La structure 

Le Planning Familial agit pour le droit à l’éducation à la sexualité, à la contraception, à l’avortement, à l’égalité femmes – hommes et combat toutes formes de violences et de discriminations. Il œuvre pour le changement des mentalités et des comportements et intervient au sein des champs de la santé, du social, de l’insertion, du handicap, sur des thématiques telles que : les violences, la santé sexuelle, et ce, avec tous les publics.

Le Planning Familial d’Indre-et-Loire informe et oriente, de façon anonyme et gratuite, sur les sexualités, la vie affective, la contraception, l’IVG, les IST, les violences, les discriminations, le consentement, le plaisir… Il bénéficie d’une longue expérience sur la thématique de la vie affective et sexuelle, des violences sexuelles et agressions (dont les personnes en situation de handicap sont statistiquement davantage victimes que la moyenne). Fort de ses principes fondamentaux d’éducation populaire, de la variété des publics rencontrés et de sa capacité d’adaptation, il apparaît comme l’acteur légitime capable d’aborder la thématique de la santé sexuelle auprès des personnes en situation de handicap.

* Esat : Établissement et service d’aide par le travail / IME : Institut médico-éducatif / ITEP : Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique / MDPH : Maison départementale des personnes handicapées

 

La vie affective et sexuelle reste une thématique taboue, et plus encore celle des personnes en situation de handicap. Rares sont les professionnels suffisamment à l'aise avec la thématique pour pouvoir en parler avec leurs usagers. Au sein même des familles, on se contente parfois d'ignorer la problématique ; et quand les questions sont posées, elles restent souvent sans réponses. Notre rôle, c'est bien sûr d'apporter de l'écoute, des informations, et de faire évoluer progressivement les mentalités.
Marielle Thomine
Psychologue-animatrice

Ce qui nous a convaincus

  • Un projet pertinent et pointu sur un sujet sensible trop souvent ignoré, incitant à une société plus inclusive.
  • Un programme mené par et avec les professionnels de santé, coordonné par une équipe experte et en constante adaptation pour répondre aux besoins et questionnements des personnes handicapées et de leur entourage.

Idées clés

Domaines d'action

Accès à la santé

Prévention

Durée du soutien

2019 - 2020

Lieux

Indre-et-Loire 

Chiffres clés

300+ personnes en situation de handicap rencontrées en 2019
23 établissements du département accompagnés en 2019
105 professionnels sensibilisés en 2019