Retour

Re’Pairs Santé, la santé pour les jeunes, par les jeunes

Unis-Cité a développé le programme “Re’Pairs Santé” pour prévenir les conduites à risques et promouvoir la santé auprès des jeunes. L’association a initié pour cela une démarche de pair à pair, en faisant appel à des jeunes en services civique pour mener cette mission.


Par Unis-Cité

Les bénéficiaires

L’adolescence est une phase de prise de risques au cours de laquelle peuvent se développer des comportements tels que la consommation de substances psychoactives, les troubles de l’alimentation, la sédentarité, les rapports sexuels non protégés, l’usages excessif des écrans… L’OFDT (Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies) et les experts en addiction notent d’ailleurs une augmentation des consommations excessives d’alcool, drogues et comportements à risques des jeunes, notamment en milieu festif. Ces facteurs constituent des enjeux de santé publique, à court et long terme, puisqu’ils peuvent à la fois avoir des répercussions immédiates sur la santé des jeunes (overdoses, suicides, infections, accidents…) mais aussi entraîner une mauvaise santé à l’âge adulte et, lors d’expérimentations précoces de substances psychoactives, favoriser l’entrée la dépendance.

Plus généralement, le Ministère des Solidarités et de la Santé fait le constat que l’amélioration de la santé et le bien-être passent par le développement ou le renforcement des compétences psychosociales, et ce dès le plus jeune âge. Mener des interventions d’éducation à la santé et au bien-être auprès des enfants et des jeunes leur permet à la fois d’acquérir les bons réflexes (pour leur propre santé et celle des autres) et de prendre conscience de leur conduite en matière de santé.

La Stratégie Nationale de Santé 2018-2022 identifie d’ailleurs la promotion de la santé et de la prévention des comportements à risques comme une priorité dans tous les milieux et tout au long de la vie. Pourtant, alors que 140 000 missions de Service Civique ont été proposées en 2019 par l’ensemble des structures agréées, seulement 3% de ces missions portaient sur le thème de la santé.

Le projet

A la fois pionnière et laboratoire du Service Civique, Unis-Cité a lancé en 2017 le programme « Re’Pairs Santé », pour contribuer à l’émergence de nouvelles missions de volontariat à confier à la jeunesse sur les questions de santé.

Basé sur une approche de pair à pair qui facilite l’écoute et l’adhésion aux messages véhiculés, il implique des jeunes engagés en Service Civique comme relais d’information et de prévention auprès d’autres jeunes. Il permet ainsi de créer un environnement de confiance où les échanges sont plus fluides, avec moins d’autocensure que face à des professionnels. Le programme a pour but d’amener les bénéficiaires à développer ou renforcer leurs compétences psychosociales et à prendre conscience, via des interventions animées par les volontaires en Service Civique, qu’ils sont acteurs de leur santé et de celle des autres.

Déployé dans 25 territoires en 3 ans, avec le concours systématique des collectivités et acteurs locaux spécialistes de l’éducation à la santé, « Re’Pairs Santé » mobilise les volontaires en équipe deux jours par semaine (en journée et/ou en soirée). Leurs interventions peuvent avoir lieu dans diverses structures : centre socioculturel, MJC, Mission locale, association, foyer de jeunes travailleurs, établissement scolaire, centre de formation, lieu festif (salle de concerts, soirée étudiante ou bar par exemple)…

Formés et accompagnés par des professionnels de santé, les volontaires interviennent sur deux principales thématiques : l’éducation à la santé et au bien-être, et la prévention des risques en milieux festifs. En fonction du contexte, le choix est fait par l’équipe d’Unis-Cité et ses partenaires locaux de mettre l’accent davantage sur l’une ou l’autre.

Certains sujets sont traités partout : le système de santé, les addictions liées au tabac et à l’alcool, l’estime de soi et le bien-être. D’autres thématiques sont traitées selon les demandes des structures partenaires et des bénéficiaires : la vie affective et sexuelle, les écrans, le sommeil, la gestion des émotions, la santé mentale, le consentement, la nutrition, l’hygiène bucco-dentaire, la dépression, l’identité numérique, l’audition…

En 2020 et 2021, en lien avec la crise sanitaire, un focus sera notamment mis sur les pandémies, les gestes barrières et sur la vie sociale des jeunes dans ce contexte. Plus que jamais les équipes Re’Pairs Santé s’adapteront aux demandes des partenaires locaux pour répondre au mieux aux besoins de leur territoire.

La mission des volontaires a un impact sur les jeunes sensibilisés mais également sur eux-mêmes. Pendant 8 mois, sur le terrain, ils développent en effet des connaissances liés à la promotion de la santé et à la prévention des conduites à risques, mais également des compétences réutilisables dans la suite de leur parcours professionnel (prise de parole en public, aisance relationnelle, travail d’équipe, gestion du temps, ouverture d’esprit, déconstruction des stéréotypes…).

Atelier de sensibilisation

L’association

Pionnière et spécialisée dans le Service Civique des jeunes, Unis-Cité a inspiré la loi de 2010 sur le Service Civique. Elle offre aux jeunes de 16 à 25 ans, de toutes origines sociales et culturelles, et de tous niveaux d’études, la possibilité de s’engager à temps plein et en équipe, durant 6 à 9 mois, dans des missions d’intérêt général en France tout en acquérant des compétences transversales utiles pour leur propre insertion sociale et professionnelle.

Présente dans plus de 70 villes en France, Unis-Cité propose aux jeunes des missions accessibles à tous et à fort impact social répondant aux grands enjeux de notre société, auprès de personnes en difficulté : personnes âgées, aidants, personnes en situation de handicap, scolaires de zones d’éducation prioritaire, habitants de quartiers prioritaires, migrants… Environ 500 000 personnes bénéficient chaque année de l’action des volontaires. Depuis 1995, Unis-Cité a mobilisé plus de 30 000 jeunes, dont près de 8 000 en 2020.

Le rapport pair à pair est utile car nous n’intervenons vraiment pas dans le but de faire la morale, en énumérant ce qu’il faut faire ou ne pas faire. Nous voulons juste faire réfléchir et échanger nos expériences sur des sujets qui nous concernent tous. Cela peut être moins freinant pour eux de parler avec des jeunes du même âge qu’avec des adultes.
Anouar,
volontaire en Service civique

Ce qui nous a convaincus

  • Un programme basé sur une approche positive et de pair à pair qui vise à rendre les jeunes acteurs de leur santé, à adopter les bons réflexes et à renforcer leur capacité à agir, dans une logique d’information et de prévention
  • Un projet d’éducation à la santé innovant et impactant pensé par les jeunes, par les jeunes, via le dispositif du Service Civique, créateur de lien social et d’engagement de la jeunesse

Idées clés

Domaines d'action

Prévention

Durée du soutien

2020-2021

Lieux

25 villes de France

Chiffres clés

1ère mission nationale de service civique dédiée à la santé des jeunes
25 territoires et 228 volontaires de 16 à 25 ans engagés d’octobre 2020 à juin 2021
+ de 1000 interventions auprès de 26 000 enfants et jeunes bénéficiaires par an

Désolé il n'y pas encore d'actualité liée à ce projet