Retour

Un parcours d’accompagnement médico-social des femmes et filles victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle

La délégation Martinique de l’association Mouvement du nid a créé le programme Integra Plus pour améliorer l’accès à l’information, à la prévention et aux parcours de soin des femmes et filles victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle.


Par Mouvement du Nid - Délégation Martinique

Les bénéficiaires

À Fort-de-France en Martinique, le quartier des Terres Sainville, limitrophe du centre ville, est connu pour l’état de délabrement de l’habitat, le traffic de drogue et la prostitution de rue. Le quartier concentre une population migrante extrêmement précaire. Sur les 3 100 habitants du quartier, le nombre de femmes victimes de prostitution est estimé à 350. Nombreuses sont celles qui ont fui la pauvreté de pays voisins, la grande majorité étant originaire de République dominicaine, du Venezuela ou d’Haïti.

Victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle, toutes ont en commun un parcours de vie ponctué de violences avant l’entrée dans la prostitution : violences sexuelles intrafamiliales, carences affectives, abandons, maltraitance psychologique et/ou physique…. Prostituées pour survivre, souvent mères célibataires, surendettées et isolées, souffrant de traumatismes, ces femmes ont un faible niveau de français et méconnaissent leurs droits et les dispositifs d’aides sociales auxquels elles pourraient prétendre. Malgré d’importants besoins, dans ce quartier délaissé il existe très peu de dispositifs et d’organisations pour l’accompagnement de ces femmes.

Résultat, par manque de moyens financiers, d’accès et de lisibilité de l’information des dispositifs existants, ces femmes peinent à accéder aux soins médicaux nécessaires. À cela s’ajoutent les représentations négatives réciproques avec, d’une part, les préjugés et discriminations auxquelles elles font face au sein des services de santé et, d’autre part, les peurs de la discrimination et du jugement qu’elles ressentent.

Le projet

Pour répondre aux besoins des femmes victimes d’exploitation sexuelle dans le quartier des Terres Sainville, la délégation de Martinique de l’association le Mouvement du Nid a commencé par mettre en place des cours de français ainsi que des ateliers d’accès aux droits sociaux. Les bénévoles accompagnent également régulièrement les femmes dans leurs démarches administratives (auprès de la Caf, la préfecture, Pôle emploi…) et médicales (avortement, accouchement, dépistage…). En menant des enquêtes de terrain, l’équipe du Mouvement du Nid a constaté que parmi les 350 femmes et jeunes filles victimes d’exploitation sexuelle, plus de la moitié n’avait pas de couverture maladie et 90% pas de mutuelle. Pour améliorer l’information ainsi que l’accès aux soins et aux dispositifs de santé publique de ces femmes, l’association a donc imaginé Integra Plus.

Ce programme d’accompagnement médico-social, dont tous les volets ont lieu sur le territoire de Fort-de-France, central et accessible depuis toute l’île, comprend tout d’abord une permanence hebdomadaire tenue par une infirmière et une accompagnante psycho-sociale. Dans un espace spécialement aménagé, sécurisé et sécurisant, cette permanence permet de réaliser les entretiens individuels et les consultations nécessaires pour rediriger et/ou accompagner les bénéficiaires vers les services et les dispositifs ad hoc.

Atelier sensibilisation et éducation à la santé
Atelier sensibilisation et éducation à la santé

Afin de mettre en place un parcours de soin pour ces femmes, le projet comprend également la constitution d’un réseau de professionnels de santé généraliste (médecins libéraux, centres de santé et de vaccination, centres de santé polyvalents, dentistes, dermatologues, psychologues) et de santé sexuelle (gynécologues et sages femmes) sensibilisés aux problématiques spécifiques de ces femmes et notamment leur situation de victimes. Ceux-ci s’engagent à répondre à leurs questions et les orienter par téléphone, et à les recevoir et prodiguer des soins, gratuitement chaque fois que possible. Lorsque c’est nécessaire et après consultation avec les professionnels de santé, le Mouvement du Nid prend en charge les soins ou examens complémentaires non remboursés ou pris en charge par l’État.

Enfin, des ateliers mensuels sont proposés aux femmes pour faire de la prévention et les sensibiliser aux notions de base de planification familiale et de santé féminine. L’association est en effet souvent sollicitée pour des grossesses non désirées, des IVG ou des dépistages, les bénéficiaires ayant une méconnaissance des différentes formes de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles. L’objectif de ces ateliers est de fournir une information médicale claire aux femmes concernant notamment les examens préventifs (cancer du sein, MST), les spécialités médicales (rôle du gynécologue, du psychologue…), et la sexualité dans ses différents aspects (appropriation de son corps, désir, consentement…) avant de les mettre en contact avec les dispositifs de santé existants et le réseau de professionnels bénévoles, prêt à les accueillir dignement et sans préjugésLogo Integra Plus

L’association

Initiée en 1937 et déclarée officiellement en 1971, l’association le Mouvement du Nid a pour but d’agir sur les causes et les conséquences de la prostitution en vue de sa disparition. Ce faisant, elle travaille à l’égalité femmes-hommes et à la défense des droits humains. Elle est implantée dans toute la France, y compris dans les départements et régions d’outre-mer. Elle agit via des rencontres sur les lieux de prostitution et des permanences d’accueil, des dispositifs d’accompagnement, de formation et de prévention mais aussi de plaidoyer.

Le Mouvement du Nid soutient ainsi les personnes prostituées dans leurs démarches d’accès à la justice, aux soins, ou encore à la sécurité sociale. L’association les soutient également lorsqu’elles entreprennent des démarches pour quitter la prostitution.

Faciliter l'accès aux droits et à la santé à travers le programme Integra Plus est pour nous une condition sine qua non à la mise en place d’un parcours d'inclusion et d'automatisation pour ces femmes fragilisées et invisibilisées sur le territoire martiniquais.
Lavinia Ruscigni,
Déléguée départementale du Mouvement du Nid

Ce qui nous a convaincus

  • Une expérimentation qui répond à une problématique de terrain non prise en charge par les pouvoirs publics et les acteurs privés visant à permettre l’accès à la santé à des femmes particulièrement vulnérables
  • Un projet unique de médiation en santé sur le territoire martiniquais qui permet aux femmes victimes de traite sexuelle d’accéder à la prévention et aux soins

Idées clés

Domaines d'action

Accès à la santé

Parcours de soin

Prévention

Durée du soutien

2020-2021

Lieux

Martinique

Chiffres clés

100 femmes informées et orientées
50 femmes ayant accédé aux soins

Désolé il n'y pas encore d'actualité liée à ce projet